Précisions sur l'accident de Popaul...

Publié le par AC Chemin Long

Jean-Claude, le 3ème cycliste nous donne son témoignage de cet accident :

"Mercredi à midi nous allions au rassemblement de Saint Àubin, trois cyclistes en file, quand un 4x4 arrivant très vite entre 80/100, dixit les gendarmes, a voulu nous dépasser mais voyant une voiture en face c'est rabattu en freinant nous emportant tous les trois. Il nous a traîné sur plus de 40 m nous faisant traverser toute la chaussée et s'arrêtant à 80 cm d'une clôture en béton.
Dans le choc JMG à été projeté sur le côté gauche et la voiture est passée sur son vélo Time. C'est lui qui a le plus de mal avec un arrachement osseux et coupure de ligament à la cheville il est encore à l'hôpital pour une greffe de la peau. Moi (Jean-Claude et l'autre Jean-Paul nous avons passer sous le pare choc et puis pousser sur 30 m, dans un reflex  j'ai poussé avec mes deux mains sur pare choc cela me faisant glisser sur le côté droit avec toujours le vélo entre les jambes. J'avais la roue du 4x4 à 20 cm de la tête, à ce moment là j'ai cru mourir écrasé, en 10 secondes ma vie à défilé. Tant à Jean-Paul il était encore plus enfoncés sous la voiture et comme il est petit et que la pédale de son vélo c'est encastré dans le radiateur de la clim, ça permis que lui aussi glisse sur le bitume. Lui, il a le côté gauche de râpé avec des brûlures 3 points au genou et le coccyx  fêlé et moi des brûlures sur côté droit avec 2 points au coude et une grosse brûlure à la fesse. C'est rien à côté de JM qui est encore à l'hosto, car nous avons de la chance de sortir d'abord vivant et sans des blessures plus graves. La mauvaise foi du conducteur qui dans un premier temps affirmait que nous étions au milieu de la chaussée, et en suite, devant les témoins dire que c'est ses freins qui n'avaient pas répondus, alors qu'une trace de freinage à été constatée de plus de 30 m .
À ce jour aucun appel du chauffard pour demander de nos nouvelles.
Amis cyclistes attention soyez prudent !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric counil 02/07/2012 19:44


à la lecture du récit , c'est un véritable miracle que vous ne soyez pas plus blessés.Cela prouve que notre sport est dangereux , meme si on fait tout pour ne prendre aucun risque. Ce dimanche ,
je me suis fait plusieurs fois doubler en 3eme position( une voiture arrive en face et une autre me double). D'ici 20 ans , on aura pas d'autre choix que les pistes cyclabes. C'est la triste
réalité


Bon rétablissement à vous trois et bon courage.


Eric


 

bernard 29/06/2012 16:23


Tous mes voeux de prompt rétablissement à vous trois aussi bien physique que psychologique.


J'ai eu une pensée pour vous quand, ce matin ,en partant travailler, au rond point de l'aéroport un débile pressé en Scénic a failli me faire subir le même sort !!!


Amitiés.Bernard A.