Rappel Infos Club... et NatureMan !

Publié le par AC Chemin Long

Quelques rappels que vous avez en théorie reçu par courrier de la part de notre Président, pour s'adapter au mieux à cette nouvelle période de contraintes :

  •  Nos sorties cyclo hebdomadaires (qui restent à ce jour notre activité principale) : continuer à respecter les consignes sanitaire et essayer de former des groupes de 15 coureurs maximum. Depuis la semaine dernière nous avons repris les sorties l'après-midi... et cette semaine nous vous reproposons nos parcours que nous publierons chaque lundi dans la rubrique "Circuit".
  • Les marches du dimanche matin reprendront à compter du 25 octobre (départ sources de Gazinet à Cestas).
  • La "Sortie Huître" et photo du club : initialement prévues dimanche prochain 11 octobre est reportée à une date ultérieure en fonction de la situation sanitaire.
  • L’Assemblée Générale est à ce jour maintenue au jeudi 19 novembre.  Son maintien dépendra de la situation sanitaire.
  • Maison des Habitants (dont nos futurs locaux). L'inauguration prévue le 14 octobre est également reportée à une date ultérieur.
  • Cyclo-Cross : la saison UFOLEP devait commencer dimanche prochain 11 octobre à St Macaire, mais là aussi ça vient d'être annulée...

La Maison des Habitants du quartier de Chemin Long... on y est presque !

Alors que les évènements sportifs dans l’hexagone sont pour la plupart annulés... not' Thierry a pu participer samedi dernier au NatureMan-Var, triathlon longue distance. Et en plus (comme on dit il n'y a de la chance que pour la canaille !) il a eu super beau temps, contrairement à Bordeaux où ce fût copieusement arrosé ! Il nous raconte son aventure...

"Je suis un NatureMan !!... De retour de cette belle escapade provençale avec à la clé le statut de Finisher de ce magnifique Triathlon longue distance (un half IronMan comme on dit), où j'ai sans nul doute participé à la plus belle épreuve sportive que j’ai pu faire (et j’en ai fait !). Je rêvais depuis longtemps de participer à ce genre d'épreuve mais je m'en sentais vraiment incapable. Mais pousser par mon pote Laurent D, ancien adhérent du club (qui là sur le coup m'a lâché !) et gouter à des distances plus courtes depuis 2 ans... j'me devais (malgré l’âge avançant) de bien essayer un jour, et tant qu'à faire choisir le plus beau !... et en me considérant encore comme un apprenti triathlète ! Beaucoup de chance que cette épreuve soit maintenue en cette année si particulière, et la météo a également été de notre côté. Pourtant la veille, c'est sous des trombes d'eau que j'arrivais au p'tit village des Salles-sur-Verdon. Ma motivation tombait un peu en berne... Mais quelle surprise le samedi matin, ciel bleu et grand soleil sur le Lac de Ste Croix ! Et c'est tout excité (et un peu stressé aussi) que je me rendais au bord du lac pour ce départ du NatureMan-Var 2020 avec ces 975 participants (sur 1200 inscrits). Départ par vague de 100, masqué jusqu’au bord du rivage et sans possibilité de s’échauffer un peu dans l’eau (raison COVID), je suis dans la 6ème vague... c’est parti pour 2300m ! dans une eau turquoise, limpide et cristalline à 18,6°… avec la combi je la trouve très bonne. Les sensations sont bonnes et je ne suis pas gêné par les autres participants. Première bouée, je regarde vite fait ma montre… 1300m ! tiens, sur le plan du parcours elle était annoncée à 700m… peu importe, tellement agréable de nager dans ce lac au milieu d’un décor idyllique au pied des gorges du Verdon. Mais en sortant de l’eau, on s’aperçoit que l’on a tous fait 500m de plus… mais personne ne s’en plaindra (on apprendra après que la mini tempête de la nuit avait fait dériver la bouée). Je ferais (donc) c’est 2800m en 1h03, plutôt satisfait, c’est mon meilleur chrono sur une telle distance.

Première transition, il faut traverser le parc à vélo, sors ma combi péniblement… et là j’hésite comment m’habiller. J’avais prévu de mettre juste qu’un coupe-vent sur ma tri-fonction mouillée, mais il ne fait que 10° et je choisis de mettre finalement maillot, manchettes et gants que je cherche au fond de mon sac… tout en regardant comment font mes voisins. Je vois que je perds du temps, pas grave je ne suis pas là pour faire une perf. 8min quand même (une vraie gonzesse) !! alors que les meilleurs mettent un peu plus d’une minute !? Et c’est parti pour 92 km de vélo… 4km pour chauffer les jambes et déjà la 1ère difficulté avec 10km d’ascension en direction du col d’Illoire jusqu’à Aiguines. Je ne m’emballe pas mais remonte un à un plusieurs participants. Le paysage est magnifique avec une vue permanente sur le lac que l’on surplombe de plus en plus. La descente est rapide et on prend la direction de Moustier-Ste-Marie. J’arrive à maintenir une vitesse de 35Km/h, sans pouvoir se mettre dans les roues, qui est interdit sur cette épreuve. A l’entrée de Moustier, on prend une petite route… c’est la fameuse côte de « l’Enfer du Sud », 3 km entre 11 et 16%... elle n’est pas facile, et je la monte à peine à 8Km/h de moy. Au sommet, on arrive sur un plateau remplit de champs de lavande. Elle est coupée mais elle nous embaume encore. C’est toujours aussi beau. Après le plateau, je trouve le circuit de plus en plus exigeant… avec des longs faux plats à 6-7%. Je ne m’attendais pas à un parcours si dur, un parcours pour grimpeur que je ne suis pas trop. Je commence à penser au trail de 20km qui nous attends… je lève un peu le pied, je gère (trop peut-être). Je ferais ces 92km en 3h36 avec une petite moyenne de 25,7.

Ma 2ème transition est bcp plus rapide, la chaleur commence à se faire sentir, je pars léger. Mes jambes répondent bien et je fais les 3 premiers Km sur un bon rythme, mais juste avant le Km 4, un mur ! Tout le monde le passe en marchant. Au sommet j’ai les jambes un peu coupées, mais je repars, moins vite tout en gardant une allure régulière. Les chemins que l’on emprunte le long du lac sont super agréable, et j’aime de plus en plus ce parcours, même quand nous traverserons une zone marécageuse où certains y perdront leurs chaussures. Déjà 10km et la fin de la première boucle et à nouveau une sacrée « bugne » que l’on fait à nouveau en marchant… puis on repart pour un second tour sur la même boucle, où j’en profiterai pour me ravitailler d’avantage. Mon allure est à nouveau un peu plus lente, mais ça va je tiens le coup… jusqu’au bout !! Plus qu’un km et la traversée du village avec de nombreux spectateurs… je savoure ! Les 100 derniers mètres, les plus beaux, sur un tapis couleur lavande… je suis aux anges…je vois ma Christelle (mon épouse) qui m’encourage… je l’ai fait ! L’émotion m’envahit, c’est trop bon !! 2h08 pour faire ces 20 bornes et un temps (anecdotique) total de 7h03. Je prévoyais de le faire en 7h (sans les 500m de natation de rabe qu’on a eu)… je suis donc plus que satisfait même si le premier (un pro) me met presque 2h30 dans la vue, et la championne de France de Triathlon Charlotte Morel presque 2h. Mais pour moi le principal était de le terminer ! Je me classe 556ème « Masculin » sur 750 et 49ème vétérans3. Paradoxalement, sur les 3 épreuves c’est sur la course à pied que j’ai le meilleur classement (mais il est vrai que j’ai trouvé le niveau vélo des participants plus élevé que sur un Tri M que j’avais fait jusqu’à présent). Quelle formidable organisation sans oublier la gentillesse des bénévoles et une belle ambiance. C’était mon objectif sportif de l’année et je m’y étais préparé au mieux pour ne pas trop en chier. Ce fut le cas, car à l’arrivée j’étais plutôt bien, à peine marqué. Et je n’aurais jamais pris autant de plaisir sur une course pourtant dite difficile, tout en gérant bien mon alimentation et mon physique. J’ai déjà l’envie de le refaire l’an prochain où ça sera la 10ème édition. Qui voudra le faire avec moi ?? Allez, c’est à la portée de tous !! Ce NatureMan, en cette période de COVID, une des rare compétition ayant survécu à la vague massive d’annulations, fût une parenthèse enchantée. Ci-dessous qqs photos de cette belle aventure (pour vous donner envie). Le lendemain même pas mal aux jambes, j'irai visiter le beau village de Moustier-Ste-Marie et grimper jusqu'à sa fameuse chapelle Notre Dame de Beauvoir. Vivement l’an prochain !"

Ci-dessous diaporama du NatureMan 2020

Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Rappel Infos Club... et NatureMan !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article